image

UTILISER LE MARKETING POUR ACCROITRE VOTRE CHIFFRE D'AFFAIRE

Posté le 04.2015 / 0 Like / 0 Commentaire.

Leon Leonwood Bean avait commencé à envoyer des catalogues par la poste en 1912. Ce fut un précurseur du marketing qui a compris ce que veut dire placer le client au centre de tout, quand on sait que le marketing a véritablement explosé dans les années 1950. L’histoire raconte qu’il a jeté les clefs de la boutique dans le lac Greenwood en disant «nous n’avons pas besoin des clefs. Nous ne fermerons jamais.»

Dans son 1er catalogue on peut lire « Pour moi, un article n’est définitivement vendu que lorsqu’il est usé sans que le client ait à s’en plaindre. Je remercierai quiconque me retournera un article qui n’a pas donné entière satisfaction. Si le lecteur de ce message connait quelqu’un qui n’est pas satisfait de notre marchandise, je lui saurai gré de m’en informer. Nous voulons qu’aucun de nos clients n’ait à se plaindre de nous.» De telles déclarations doivent avoir été jugées folles par ses pairs de l’époque et encore plus par les gérants actuels. L.L. Bean a juste compris que la confiance du client est l’essence du marketing réussi.

Aujourd’hui peu de sociétés prennent des risques pour satisfaire le client au-delà de ses attentes. La clé pour augmenter les ventes et accroître le chiffre d’affaire réside pourtant dans la solution aux besoins latents et les «services de garantie » liés à la solution. Pour beaucoup le marketing se résume à sa définition la plus simple : action sur le marché. Et même cette définition est encore abstraite dans son application au Bénin. Le but principal de tout action marketing n’est pas de vendre (ne soyez pas surpris), le but principal est de faire revenir le client chez vous chaque fois qu’il ressent un besoin ou une envie d’achat, même quand il ne sait pas ce qu’il veut acheter. Cela rejoint cette définition du marketing qui est : « L'ensemble des actions ayant pour objectif de prévoir ou de constater, et le cas échéant, de stimuler, susciter ou renouveler les besoins du consommateur, en telle catégorie de produits et de services, et de réaliser l'adaptation continue de l'appareil productif et de l’appareil commercial d’une entreprise aux besoins ainsi déterminés.»(Wikipedia/définition du Journal Officiel du 2 Avril 1987.) En réalité, il est inimaginable de faire fonctionner son entreprise sans le marketing. Nous comprenons les raisons de l’échec du lancement d’un produit ou la stagnation des ventes d’un autre.

Avec l’interaction des consommateurs du monde entier via les réseaux sociaux, c’est à un nouveau type de client que les entreprises ont à faire. Ces clients sont plus exigents –car plus renseignés, plus sûrs de leur besoins. Il est révolu le temps où le produit s’imposait au client. Maintenant ce dernier recherche ce qui correspond exactement à son besoin. Et ce n’est qu’en tenant compte de ce besoin précis du client que l’entreprise va pouvoir écouler ses produits, car elle l’aurait conçu et fabriqué en fonction de ce besoins précis. C’est le b-a :ba de toute entreprise qui propose un produit. C’est la base d’un marketing réussi.

C’est pour cela qu’Henri Ford, créateur des automobiles Ford, a dit : « servez vous de votre talent et de votre imagination pour que le client en ait le maximum pour son argent au lieu d’essayer d’en faire le moins possible pour lui. Vous réussirez, forcément. » En d’autres mots, lorsque vous faîtes du client, de chaque client, votre raison d’exister, vous trouverez toujours des idées innovantes pour qu’il soit heureux de venir vous remettre son argent. En fait plus vous lui faites plaisir, plus il a envie d’être toujours bien considérer en venant acheter chez vous.